Dentisterie esthétique

CONCEPT MODERNE

Cette rubrique est le fruit d’une formation supplémentaire entreprise récemment auprès des Drs J.P. Attal et G.Tirlet tous deux enseignants à la faculté dentaire de Paris V qui ont radicalement changé ma conception de l’exercice dentaire.

En effet, l’enseignement acquis lors des cessions GRF ont permis de répondre à l’attente des patients qui la plupart du temps ne veulent pas que l’on détruise leurs dents !

Tous sont conscients du cercle vicieux par lequel une dent initialement restaurée finie par être dévitalisée pour recevoir un pivot et finalement totalement réduite pour être couronnée. Fragilisée cette dent  peut se fracturer ou se fêler, elle finit alors par être extraite puis un implant est posé.

Malheureusement, cette conception enseignée dans les facultés dentaires est encouragée par les organismes d’assurance.

La philosophie de traitement au sein du cabinet est de repousser le plus possible l’échéance d’un traitement agressif et de favoriser le plus possible les approches conservatrices, le tout en accord avec les souhaits du patient.

En cela, les propositions de soin se feront selon le « Gradient thérapeutique »établi par les docteurs G.Tirlet et J.P Attal :

  • On préfère une stratification de composite à une couronne
  • On privilégie une facette à une couronne
  • On préfère un onlay céramique à une couronne
  • On réalisera un éclaircissement dentaire plutôt que des facettes ou encore moins des couronnes

LES DIFFÉRENTES APPROCHES

La stratification des composites

L’utilisation de composite moderne associé à une technique rigoureuse permet de restaurer les pertes de substances dentaires dans les secteurs esthétiques afin d’obtenir un rendu naturel sans avoir à mutiler les dents.

Stratification Composites

 

Les inlays/onlays céramiques

Il s’agit de pièce prothétique en céramique réalisé sur mesure au laboratoire permettant de restaurer les pertes de substance importante.

Leur choix est bien plus judicieux que celui d’une couronne classique périphérique car il s’agit d’une procédure moins mutilante qui préserve un maximum de tissu dentaire.

Les facettes céramiques

Il s’agit de restauration céramique partielle biomimétique visant à restaurer un sourire en ne préparant que la moitié visible des dents, elle permet de corriger les défauts de forme, de couleur, de diastème.

A partir de photos et des souhaits du patient, une ébauche du futur résultat est réalisée sur modèle en plâtre et présenté à ce dernier.

Une fois validé, il sera réalisé des masques ou Mock-up directement en bouche en résine afin de donner au patient le temps de la réflexion pour apprécier le sourire qui sera obtenu.

Cette étape du Mock-up est fondamentale car elle n’engage pas le patient et lui permet d’éviter toute frustration et d’appréhender la suite du protocole sereinement
Une fois l’accord obtenu, les dents sont préparées à minima mock-up en place, l’empreinte prise, le patient repart avec des facettes provisoires.

Au rendez-vous suivant, les facettes provisoires sont déposées et les définitives fixées par collage sur les surfaces dentaires.

LES ÉCLAIRCISSEMENTS DENTAIRES

Techniques

Le produit utilisé est du peroxyde de carbamide à 10 pour cent qui se décompose au contact de l’eau en urée et en peroxyde d’hydrogène à 3.6 pour cent.

Le peroxyde de carbamide est de pH basique, il a une action antiseptique et relargue 50 pour cent de son peroxyde en 2 heures.

La commission européenne a validé le protocole suivant et a prohibé l’utilisation de concentration de peroxyde supérieure à 6.5 pour cent : les techniques au fauteuil utilisant un produit fortement concentré et  nécessitant l’usage d’une lampe de blanchiment sont donc formellement proscrites.

Le protocole validé scientifiquement et respectant les directives européennes de respect des tissus dentaires et muqueux consiste en l’utilisation en ambulatoire de 10 pour cent de peroxyde de carbamide par application durant 2 heures chaque jour à l’aide d’une gouttière.

La durée d’application est de 4-5 semaines pour la grande majorité des cas et peut aller sans aucun risque jusqu’à plusieurs mois pour les cas les plus sévères.

Traitement des tâches blanches

Les tâches blanches irréversibles sont le résultat d’une amélogénèse imparfaite, on les rencontre dans les cas de fluorose, de MIH (hypominéralisation des incisives et molaires) ou  suite à un trauma.

Le traitement débute systématiquement par un éclaircissement dentaire et ensuite par l’infiltration d’une résine dentaire appelée Icon (DMG).

Des soins dentaires de qualité dans un environnement sain.

Du lundi au samedi

49, av. Fal ould Oumeir-résidence Al Masjid - Agdal - Rabat -Maroc